Claudine Lebègue chante « À ma Zone »

samedi 4 octobre 2014

Concert en appartement // samedi 4 octobre à 20h à St-Julien-Molin-Molette

« Que tu sois d’Algérie de Bretagne ou de la Petite Ceinture, quand t’arrives dans une cage à lapin au milieu de rien,t’arrives dans une cage à lapin au milieu de rien.Dans une ville sans passé, dans une ville à venir, t’as rien à préserver, t’as rien à cacher. T’as pas de grenier, ni de meuble à cirer, ni de tombe à arroser, ni d’arbre à couper, t’as que toi à planter  »…

Née en même temps que sa cité, dans la banlieue parisienne des années 60, Claudine Lebègue, chanteuse et comédienne, nous invite sur le toit de son HLM. Récits, chansons brutes, ambiances magnéto- électriques et poumons d’accordéon se frottent à tous les étages, souvenirs et présent se tutoient et trinquent à ce béton armé dont on dit qu’il n’a pas de racines et qu’il vieillit mal. Ici la preuve du contraire est fête, béton armé oui…pour la vie.

Claudine chantera « À MA ZONE » rien que pour vous le samedi 4 octobre à 20h, à Saint-Julien-Molin-Molette, 4 rue du Pré Battoir.

Réservation (indispensable compte tenu du nombre de places limité) au 0643408561. PAF 10 €.

Et, selon la sympathique coutume des spectacles en appartement, chacun est invité à apporter s’il le peut, s’il le veut, une boisson ou un grignotis salé ou sucré, pour le moment de convivialité qui précédera et suivra le spectacle.
(ouverture de la salle à 19h00)

Tour à tour ou en même temps ? le taureau et la banderille, la fille et le trottoir, le camion et l’étoile, la danse et la robe (à pois), elle nous empoigne et nous chavire et nous plaque comme un accord dans le soufflet de l’accordéon. Une seconde de plus et ce n’est pas lui qui expire mais nous, nous qui haletons, ravis de tant de vie, repus. C’est un voyage des sens et de l’instinct, une plongée en apnée à la découverte inespérée de coquillages sombres à l’intérieur nacré : des vies ténébreuses où brille la flamme obstinée du désir, des enfances ébouriffées au pied des HLM, des adolescences chevaleresques sur des mobylettes éternelles, des vieillesses insolentes. Et l’amour, ah, l’AMOUR ! Quête et colère, trésor et rebut, boule à facettes tantôt bénie, tantôt bannie, à recommencer, toujours.

Corps fragile et nerveux, regard implacable, voix de fumeuse, impérieuse à la tendresse narquoise, voilà comment je vois Claudine Lebègue. Bien malin qui ressort indemne de la rencontre avec cette chanteuse-là.

M.Tell

À MA ZONE II, Claudine Lebègue (éd. la passe du vent, 2013)

À MA ZONE, Claudine Lebègue (éd. la passe du vent, 2010)


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0