Flamand, Dinu

Dinu Flamand est né le 24 juin 1947 dans un petit village au nord de la Transylvanie, en Roumanie.
Après des études de philologie, il travaille à Bucarest pour de multiples maisons d’édition et des revues. Ses premiers recueils de poèmes paraissent dès 1971 mais c’est avec Greffons (1976) et surtout État de siège (1983), qui traduisent une évolution importante dans l’œuvre du poète, que le ton devient plus polémique. Le climat idéologique devenant de plus en plus étouffant en Roumanie, Dinu Flamand se voit contraint de limiter son activité à celle de critique littéraire et traducteur. Son choix se porte sur Fernando Pessoa. En 1989, à l’occasion d’un voyage au Portugal, il se résout à l’exil et s’installe à Paris, n’hésitant par à dénoncer le règime totalitaire de son pays dans la presse française et internationale.
Le recueil de poèmes Vie à l’essai (1989), publié en Roumanie après le changement du régime, marque la réintégration dans la vie littéraire de son pays d’origine. Il sera suivi par de nombreux recueils.
En 2010, l’Université Vasile Goldis de Roumanie lui accorde le titre de doctor Honoris causa.
Il obtient le Grand Prix national « Mihai Eminesccu » pour l’intégralité de son œuvre poétique, en 2011.

Dernier titre : En la cuerda de tender, traduction du roumain par Catalina Iliescu (Ediciones Linteo, 2012).

les ouvrages de cet auteur :


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0